Conférence « dans un fauteuil » : Van Gogh à Auvers-sur-Oise

Château de Compiègne :Exposition Prosper Mérimée (1803-1870)
9 décembre 2023
Tout voir

Conférence « dans un fauteuil » : Van Gogh à Auvers-sur-Oise

Isabelle Girodet, conférencière, nous présente l'exposition qui a lieu au musée d'Orsay jusqu'au 4 février : "Van Gogh à Auvers-sur -Oise". L'exposition s'ouvre sur le dernier autoportrait du peintre et le portrait du docteur Gachet, tous deux empreints de mélancolie. En 1890, après un an passé à Saint Rémy de Provence, Van Gogh cherche le calme de la campagne. Il veut se rapprocher de son frère Théo.

Il est conquis par Auvers-sur-Oise qu’il trouve « gravement beau » comme il l’écrit à Théo. Lors de ce séjour de 2 mois, il peint 74 tableaux et écrit 24 lettres. Tôt le matin, il sort faire des croquis sur le motif qu’il complète et peint à son retour à l’auberge Ravoux : les bords de l’Oise, des vues du village, l’église, des champs et des meules de foin….Pour les natures mortes et les portraits, les couleurs sont douces et fondues. Après sa brouille avec Gauguin, il lui écrit « la couleur exalte le caractère » et Vincent travaille les couleurs complémentaires : bleu et orange, vert et rouge.
On peut voir d’admirables dessins à la mine de plomb, à la plume, à l’encre.
Il signe ses œuvres de son prénom, Vincent, comme le faisait Rembrandt qu’il admirait beaucoup.
Vincent cherche des débouchés, ses tableaux se vendent peu et c’est Théo qui lui fournit toiles et tubes de peinture. Il est souffrance et son angoisse est palpable dans le fameux « champ de blé aux corbeaux » et « les racines d’arbres », son tout dernier tableau qui parait annoncer l’abstraction.
Vincent Van Gogh se suicide le 7 Juillet 1890.
En nous lisant des extraits de lettres très liées à la création, en commentant les sujets, les couleurs des tableaux exposés, Isabelle Girodet nous a fait découvrir un artiste apprécié par ses pairs (Pissarro, Monet, Toulouse-Lautrec, Gauguin…)
Merci Isabelle.